Chantier ramassage de pommes au Chant des Oiseaux à Sémeries

Pallox de pommes du Chant des OiseauxMercredi 19 novembre 2014, lors d’une matinée fraîchement brumeuse, une quinzaine de bénévoles de tous horizons se sont retrouvés au milieu des pommiers haute tige du bocage avesnois pour prêter main forte à Jean-Pierre et Chantal Cornée pour le ramassage des pommes.

Jean-Pierre et Chantal, maraîchers bio depuis 1982 sur ces terres qui appartenaient à la ferme des grands-parents de Jean-Pierre, sont installés aujourd’hui sur 9 hectares, répartis entre les cultures de légumes (plein champ et serres), des pâtures et des vergers haute tige. Car avant de se lancer dans le maraîchage, Jean-Pierre était avant tout passionné par l’arboriculture et la préservation des essences d’arbres locales. Aujourd’hui, leur ferme étant essentiellement concentrée sur le maraîchage, les Cornée maintiennent tant bien que mal une activité cidre et jus de pomme.

Tant bien que mal, car il est bien difficile de concilier les impératifs du maraîchage avec ceux des pommes, toutes ces récoltes s’effectuant à l’automne. De plus, la fabrication du cidre et la mise en bouteille s’effectuent à une période où il faut commencer à préparer les cultures maraîchères de la saison suivante… Bref, un petit coup de main sur le ramassage des pommes, c’est toujours du temps de gagné ! :-)

Pommes et tavelure

Pommes atteintes de tavelure

Voilà donc tout le monde à l’ouvrage à quatre pattes dans l’herbe humide pour ramasser de petites pommes, malheureusement parfois déjà attaquées par la tavelure du pommier, un champignon qui affecte les fruits en faisant des taches noires et sèches, voire pourries ou croquées par un animal ou un insecte. Nous laissons donc vite tomber les pommes déjà tombées pour une méthode plus radicale : secouer les pommiers !

 

Avant...Attention les secousses !

... Après !

Nous étendons une bâche sous chaque arbre, avant de le secouer, comme un noyer à l’aide d’une perche ou carrément en grimpant dedans, en bombardant les malheureux ramasseurs qui auraient eu le malheur de rester en dessous ! ;-) Et une fois toutes les pommes au sol, chacun remplit son seau, en jetant au loin les pommes abîmées. On transvase ensuite le contenu du seau dans un pallox, et rebelote ! La mission du jour : remplir au moins 7 pallox pour faire le jus de pommes.

Tracteur sous les pommiers

Tout le monde ramasse !

C’est une activité plutôt agréable, qui permet de bien discuter avec ses voisins, tout en goûtant de temps en temps une des mini-pommes juteuses et sucrées afin de vérifier la qualité pré-opératoire du jus…  ;-) Après une petite visite de la ferme pour ceux et celles qui ne la connaissaient pas encore, les discussions se poursuivront au cours du repas autour de la grande table familiale, avec les petites choses amenées par chacun et la bonne soupe de Chantal, en goûtant au cidre de l’année passée !

En route vers les vergers ! Le cauchemar d'Adam ! ;)Sous le regard des vaches Une vache au loin
Ramasseurs de pommes En attendant le tracteur

Vers 15h, nous retournons dans les vergers, avec une percée du soleil, pour ramasser une autre variété de pommes, plus grosses cette fois-ci, et moins malades, ce qui nous donne donc l’impression d’avancer deux fois plus vite, sous le regard curieux des vaches du voisin… Et ce, jusqu’à la tombée de la nuit, avant de nous retrouver derrière un dernier verre de cidre ou de jus de pomme, en dégustant une délicieuse tarte aux pommes ! Les 7 pallox ont été bien remplis, et même davantage…

Récolte des pommes au soleil

Enfin du soleil !

Les bénévoles sont de divers horizons : des maraîchers bio installés ou en cours d’installation, toujours contents de venir rencontrer ou visiter Jean-Pierre et Chantal et de se retrouver pour échanger, d’autres porteurs de projet en agriculture ou activités liées, des voisins et connaissances non agriculteurs venus passer une journée au grand air, des collègues agriculteurs, avec notamment un couple d’éleveurs de vache laitières en bio dans l’Avesnois avec leurs deux petites filles, qui n’ont pas été les moins assidues à remplir leur seau… et même un étudiant taïwanais venu avec un ami chinois faire un reportage son et image sur la ferme des Cornée, rencontrés le dimanche précédent sur le marché de Lille ! Une fois les images dans la boîte, il a participé avec nous au ramassage, en nous expliquant un peu son projet de site web sur l’agriculture et l’alimentation en France.

Ramassage des pommes

Jean-Pierre Cornée (au centre), Mathias, son ancien stagiaire, et l’étudiant-reporter taïwanais dont j’ai oublié le nom…

Yoanne, du réseau Semences paysannes et Michel, ancien boucher du village voisin

Sur le tracteur

Samuel et Chantal Cornée

Tout le monde est reparti très content de sa journée sous les arbres, dans une très bonne ambiance instillée par l’accueil chaleureux de Jean-Pierre, Chantal et Samuel (leur fils). On aime toujours entendre leurs histoires, liées à leur longue expérience ; on aime échanger entre agriculteurs, porteurs de projets et sympathisants. Et comme dit Mathias, l’un des nouveaux maraîchers bio qui fut stagiaire au Chant des Oiseaux durant sa formation : « Cela fait un bien fou de se retrouver avec d’autres agriculteurs bio, on n’a plus besoin de se justifier tout le temps… ça détend l’ambiance ! »

Les soeurs lepage avec leurs seaux !

La récolte de Fanette et Marinette !

Pallox de pommes vertes

Dernier pallox : mission accomplie !

 
 
Karine, porteuse de projet en maraîchage et PPAM,
bénévole des groupes Chantierset Communication d’Avenir 59/62
 
 
 
Ce contenu a été publié dans Les derniers chantiers, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

     

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>