Chantier montage de serre chez Antoine Maguire à Saint-Inglevert, le lundi 26 janvier 2015

Objectif du jour : monter la structure d’un tunnel d’occasion (35 m de long environ) chez Antoine, maraîcher bio en test à Saint-Inglevert, sur la Côte, près de Calais.

Arceaux de la serre chez Antoine  Calais vu du champ d'Antoine

Voici tout d’abord la parcelle que cultivera Antoine cette année (en vert), avec l’emplacement du tunnel (en jaune) et peut-être d’un futur hangar (en noir). Le reste de la parcelle (en orange) sera semé d’engrais verts en 2015.La parcelle d'Antoine

Une journée arrosée mais efficace !

 

Trois maraîchers étaient présents et ont pu nous nous prêter main forte grâce à leur expérience : Denis Gheerardyn, Rémy Christaen et François Wiart. Il y avait aussi de nombreuses personnes présentes lors de la réunion sur le projet Alternatiba Calais. Un grand merci à tous et à toutes !

Premiers arceauxAprès un café pour accueillir les premiers arrivés et malgré la pluie, nous avons pu commencer à poser quelques arceaux en fin de matinée, après avoir installé la base du tunnel. L’organisation s est bien déroulée et il y avait de quoi faire pour tout le monde : tous les éléments du tunnel se trouvant à l’autre bout du champ, il a fallu tout déplacer et dispatcher sur la longueur de l’ouvrage.

Arceaux dispatchés dans l'herbe   Premiers arceaux

Après un déjeuner convivial, moment d’échange sympathique motivé aussi par Denis qui a proposé un tour de table afin que chacun se présente, nous nous sommes remis au montage des arceaux. Le temps fut plus clément – plus de pluie ! Nous avons terminé en fin d’après-midi par la mise en place de quelques fils, posés sur la structure.

Cette journée m’a permis d’avancer d’un coup, ce qui est bien motivant ! Je compte organiser un autre chantier pour poser la bâche, mais plutôt en dernière minute, car cela va dépendre des conditions météo. J’en organiserai sans doute un autre aussi pour un coup de main désherbage ou plantation, pendant la saison.

(Antoine, porteur de projet maraîcher chez qui était organisé le chantier)

Tunnel monté !  Tunnel monté !
Et voilà, le tour est joué !

Comment les participants ont-ils vécu l’expérience ?

Réponses au petit questionnaire envoyé à tous les participants, comme après le chantier chez Mathias & Karine. Du simple curieux au maraîcher voisin, en passant par une porteuse de projet du réseau ou l’entourage proche d’Antoine, plusieurs d’entre eux nous ont fait part de leur ressenti… La grande majorité d’entre eux n’avait jamais participé à un chantier auparavant.

Un chantier super intéressant avec des jeunes venus suite à un débat organisé par le collectif calaisien « Alternatiba »… mais pas que ! (Denis, maraîcher bio)

Qu’est-ce qui vous a donné envie de participer ?

Les participant(e)s viennent tout autant par curiosité ou envie de soutenir un projet proche de leurs valeurs que pour faire un peu d’activité physique ou pour s’initier aux joies de l’agriculture et du montage de serre au contact d’autre maraîchers !

Soutenir le projet d’un jeune qui démarre un activité de maraîchage biologique à quelques kilomètres de chez moi. (Benjamin, simple curieux)

L’envie de découvrir un monde que je ne connais pas : l’agriculture, les champs, les serres, les jardins et rencontrer des Hommes. (Maxime, simple curieux)

J’avais envie d’aider Antoine, et en même temps m’investir pour une cause environnementale. J’avoue aussi que c’était pour l’activité physique !! ça fait du bien de bouger ! (Maïté, amie d’Antoine)

Qu’avez-vous retiré de cette journée ?

L’ambiance d’entraide et de convivialité ont été très appréciées !

J’ai appris comment on montait un tunnel de culture, j’ai apprécié l’entraide entre les gens et la bonne ambiance. Les tartes et la soupe étaient superbe bonne aussi ! :) (Maïté)

J’ai aimé l’ambiance : l’union faisait la force, l’entraide, le partage de savoirs. J’ai pu voir comment se monte une serre et j’ai fait la connaissance de nouvelles personnes (maraîcher, porteurs de projets nouvellement installés). S’il faut trouver du négatif, c’est juste que je n’avais pas de pantalon adapté à la pluie et j’ai attrapé froid! ;-) (Colette, porteuse de projet)

Que du positif (à part les chaussures dans la boue :-) ) ! Rencontrer de nouvelles personnes, se sentir proche de la nature (pour quelqu’un qui n’habite pas en centre ville, ça peut paraître dingue, mais oui ! Cela fait du bien !) Quand j’étais petit, j’ai toujours rêvé d’être fermier, c’est un peu un rêve devenu réalité au moins pour une journée… (Maxime)

Comment avez-vous trouvé les tâches effectuées ?

Intéressantes selon les un(e)s, fatigantes selon les autres, les tâches ont été trouvées à la hauteur du groupe : chacun a pu aider en fonction de ses capacités !

Les tâches n’étaient pas forcément intéressantes (manutention), mais permettaient tout de même de découvrir un environnement et un métier mal connu. (Benjamin)

Oui, c’est fatiguant en plein vent, mais c’est le travail qui veut ça, heureusement que nous sommes plusieurs pour s’entraider et se soutenir ! (Colette)

Les tâches ne sont pas compliquées et puis comme c’est sur la base du volontariat, chacun donne ce qu’il a envie. Le chantier auquel j’ai participé était sympa car il y avait des « bras » et des « têtes » pour monter la structure de la serre ! (Maxime)

Seriez-vous prêt(e) à recommencer ?

Tous sont prêt(e)s à retenter l’aventure de temps en temps et à la recommander à leur entourage !

200% d’accord pour recommencer ! Bonne ambiance, travail efficace, sous une meilleur météo ça serait mieux mais peut être moins rigolo ! :-) (Maxime)

Ce contenu a été publié dans Les derniers chantiers, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

     

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>